Comment calculer la marge et le taux de marge dans son business plan ? | Le guide du business plan
Index » Faire son business plan » Construire la partie financière du business plan » Business plan : comment calculer sa marge et son taux de marge ?

Business plan : comment calculer sa marge et son taux de marge ?

Lorsque vous concevez votre business plan, vous passerez par une étape inévitable : le calcul de votre marge et de votre taux de marge. Voici tout ce qu’il faut savoir à leur sujet : qu’est-ce que c’est ? Comment les calculer ? A quoi servent-ils ? Peut-on améliorer sa marge ? Un exemple de calcul de marge est également donné à titre indicatif.

calculer la marge et le taux de marge dans son business plan

Qu’est-ce que la marge ? Quelle est la différence avec un taux de marge ?

La marge et le taux de marge sont deux indicateurs de rentabilité qui mettent en évidence combien d’argent vous allez gagner sur la vente d’un article, d’un produit ou d’une prestation de services par rapport au prix auquel vous l’avez payé initialement. La marge s’exprime en unité de monnaie (l’euro par exemple ou le millier d’euros) tandis que le taux de marge est exprimé en pourcentage.

Il existe généralement trois types de marge et donc de taux de marge (celui que vous allez utiliser dépend de l’activité exercée par votre entreprise) :

  • la marge commerciale : elle est utilisée par les entreprises de négoce, effectuant de l’achat-revente.
  • la marge de production : les entreprises de production y ont recours, ce sont celles qui achètent des matières premières et les transforment pour en faire des produits finis.
  • la marge sur prestations de services : cette marge concerne toutes les entreprises du secteur tertiaire (consultant, apporteur d’affaires…)

Attention, la marge est une notion différente du bénéfice qui, quant à lui, prend en compte tous les frais liés à la vente et au fonctionnement de l’entreprise (amortissement du matériel, coûts marketing et commerciaux, impôts et taxes, salaire du personnel administratif, etc.).

La marge et le taux de marge peuvent se déterminer produit par produit ou globalement par secteur d’activité.

Comment calculer sa marge et son taux de marge ?

Vous pouvez calculer votre marge et votre taux de marge à l’aide des données figurant dans le compte de résultat ou dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion de votre business plan.

Pour une entreprise de négoce

Marge commerciale = prix de vente HT des marchandises – coût d’achat HT des marchandises vendues

Le coût d’achat des marchandises vendues correspond au prix d’achat des marchandises augmenté ou diminué de votre variation des stock (dans le cas où vous auriez défini un délai de rotation des stocks, c’est-à-dire un délai séparant le moment où une marchandise entre dans vos stocks et le moment où elle en sort pour être vendues).

Taux de marge commerciale = [ marge commerciale / coût d’achat des marchandises vendues ] * 100

Le taux de marge commerciale reprend la marge commerciale et la rapport au coût d’achat des marchandises vendues (déjà déterminé dans le calcul de la marge). Il est souvent confondu, à tort, avec le taux de marque qui représente  le rapport entre la marge commerciale et le chiffre d’affaires hors taxes.

Pour une entreprise de production

Marge de production = prix de vente HT des produits – coût de production HT des produits vendus

Le coût de production des produits vendus comprend le prix d’achat des matières, fournitures et consommables impliqués dans le processus de transformation augmenté ou diminué de votre variation de stocks (éléments non encore utilisés dans la fabrication du produit).

Taux de marge = [ marge de production / coût de production des produits vendus ] * 100

Le commentaire est identique à celui indiqué pour les entreprises de négoce, votre marge sera rapportée au coût de production des produits vendus pour former votre taux de marge.

Pour une entreprise de services

Marge sur prestations = prix de vente HT des prestations de services – coût de la réalisation des prestations vendues

Le coût de réalisation des prestations vendues inclut l’ensemble des prestations de services que vous auriez pu supporter pour vendre la vôtre. Il doit être corrigé des prestations en-cours et non encore facturées à votre client final (on appelle cela les en-cours de prestations de services). En général, il s’agit principalement des dépenses de sous-traitance.

Taux de marge = [ marge sur prestations / coût de la réalisation des prestations vendues ] * 100

Pourquoi calculer une marge et un taux de marge ?

La marge et le taux de marge sont deux indicateurs fondamentaux qui vont, tout d’abord, vous permettre de vous assurer que vous ne vendez pas à perte vos produits. En d’autres termes, ils permettent de s’assurer que vous allez bien « gagner de l’argent » sur vos opérations d’achat/revente, de production ou de prestations de services. Plus globalement, elle permet d’estimer la rentabilité de votre future exploitation.

Ensuite, ils vont vous permettre vous situer par rapport à vos concurrents et surtout d’effectuer une comparaison. Si votre taux de marge diffère de manière significative par rapport à celui de vos principaux concurrents du même secteur d’activité, vous devrez analyser et justifier cet écart. Cet effort sera nécessaire car, en cas de demande de prêt bancaire, sachez que votre banquier étudiera avec attention cette donnée et qu’il dispose, en général, de statistiques sectorielles c’est-à-dire qu’il pourra facilement comparer votre marge avec la marge moyenne rencontrée dans votre secteur d’activité.

Enfin, votre taux de marge est l’un des paramètres qui va servir à déterminer votre seuil de rentabilité. Il représente l’une des charges variables qui va venir impacter votre marge sur coût variable.

Comment améliorer sa marge ?

Votre marge est moins bonne que celle de vos concurrents ? Dans ce cas, il vous faut l’améliorer. Pas de miracle, vous ne pourrez agir que sur ses deux composantes :

  • augmenter votre prix de vente

Sous réserve que cela n’ait pas d’impacts sur votre clientèle et ne la fasse pas fuir, vous pouvez augmenter le prix de vente unitaire de vos produits et marchandises ou augmenter votre tarif horaire si vous êtes prestataire. Vous pouvez également augmenter le montant du panier moyen en procédant, par exemple, à des offres promotionnelles « pour 3 produits achetés, 1 produit offert » ou encore fidéliser votre clientèle à l’aide d’une carte offrant des avantages financiers à compter d’un montant d’achats préalablement défini.

  • diminuer votre coût d’achat

Il est également possible de réduire vos prix d’achat. Cette démarche nécessitera des négociations avec vos futurs fournisseurs afin d’obtenir des remises supplémentaires en fonction d’un volume de commandes par exemple. Vous pourrez également changer de fournisseurs et en choisir un autre, sous réserve, cette fois-ci, que la qualité soit au moins équivalente à celle des anciens produits. Parfois, il est possible de trouver des produits de substitution moins coûteux et présentant un meilleur (ou au moins un aussi bon) rapport qualité/prix.

Exemple de calcul de marge et de taux marge

Imaginons que votre entreprise achète et revend en l’état des chaussures de deux types :

  • les premières sont achetées 15 euros hors taxes et revendues 20 euros hors taxes (vous réaliserez une marge commerciale de 5 euros et un taux de marge de 33,33%)
  • les secondes sont achetées 10 euros hors taxes et revendues 15 euros hors taxes (vous réaliserez une marge commerciale de 5 euros et un taux de marge de 50%)

Vos prévisions de ventes annuelles sont les suivantes :

  • 5 000 chaussures à 20 euros soit un chiffre d’affaires de 100 000 euros pour 75 000 euros d’achats
  • 10 000 chaussures à 15 euros soit un chiffre d’affaires de 150 000 euros pour 100 000 euros d’achats

Au global, vos chaussures vous auront coûter 175 000 euros (100 000 + 75 000) et elles vous auront rapporter 250 000 euros (100 000 + 150 000). Vous aurez donc réalisé une marge commerciale globale de 75 000 euros (250 000 – 175 000) et un taux de marge commerciale de 42,86% (75 000 / 175 000).

Thibaut Clermont - Le guide du business

Site d'informations et de conseils sur tous les sujets liés au business plan proposé par FCIC, réseau de médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.


Copyright © SARL F.C.I.C 2016 - Le Guide du Business Plan - Site édité par FCIC Média